13/03/2015

Transgrancnaria ou comment courir l'hiver au soleil.

posté à 17h06 dans "2015"




Après participation avortée à la Vibram® Hong Kong 100, j'ai décidé d'accompagner tout de même le Team aux Canaries pour leur participation à la première course « Series » la The North Face®Transgrancanaria, le 6 mars dernier.
Initialement prévu au départ du 125km, j'ai fait le choix de basculer sur l'Advanced 85km/+4300m afin de retrouver des sensations, de la confiance et surtout du plaisir à courir. Tout cela est ressorti d'un long échange avec le coach Eric LACROIX que je remercie au passage, la biz coach.

Un séjour de 5 jours, qui me vit arriver sur l'ile le mercredi avant course (à J-3). Un vol via une escale à Madrid où j'ai retrouvé un autre aixois Damien Vesseau et sa famille, et au passage encore Bravo Damien d'avoir vaincu ce chantier de 125km en début d'année !
Arrivée Las Palmas, mercredi 14h. Première sensation en me rendant avec le manager du team à notre "domicile", la chaleur ! Le thermomètre de la voiture indique 31 degrés !! Euh moi la semaine dernière je courais sur la neige à Serre Che en températures négatives : il n'y a pas un problème là ? M’aurait-on menti sur la destination ?




Arrivé à notre quartier général, un petit complexe composé de bungalows, au milieu d'une palmeraie, non loin de la mer (c'est les vacances quand même!!! mais surtout de l 'arrivée) Nous retrouvons Lisa BORZANI, Javier DOMINGUEZ LEDO, Stefano RUZZA.

Le mercredi est consacré à l'installation.
Le jeudi matin : petit footing de décrassage et surtout d'acclimatation tous ensemble sur la fin de parcours ; puis chacun sa méthode pour se relaxer après avoir commencé à réfléchir à ses ravitos et son sac : pour Jérôme c'est sieste, Pour Stephano c'est lecture , pour Seb piscine..





Le jeudi soir, nous partons en groupe chercher notre dossard et nous profitons de l'occasion pour immortaliser notre venue et boire un dernier verre tous ensembles en bord de mer. Ce fut aussi l'occasion de revoir beaucoup de coureurs de la métropole. Tu cours dans le monde et tu vois toujours les mêmes, j'ai l’impression parfois que les continents sont devenus des départements ? Je revois ainsi mes potes de Hoka Aurélien et Brice, Seb Buffard de NB et bien d'autres..
Le vendredi, et bien là c'est vraiment farniente pour les athlètes qui prendront le départ à 23h, sauf pour moi qui profite d'un dernier footing avec mon pote Sean avant notre départ de samedi matin.



Pour cette course, chacun a choisi une paire de chaussure et surtout une semelle VIBRAM différente. Comme quoi le ressentis des athlètes sont vraiment importantes et propres à eux :




LA COURSE 85km/+4300m qui vont me surprendre!

Après un réveil à 3h du matin, et bon petit déj, un voyage en bus de 1H30, je suis appelé dans le SAS ELITE à 6H50.
Et bien voilà nous y sommes. Une belle ambiance au départ uno duos tres et c'est parti! Ça part plein gaz dans une bosse à 15%.. Les cinglés.. pourtant je suis, je compte, je suis 6/8ème.. Après la montée la descente même pourcentage, j'en vois qui s'envolent, je me dis lève le pied de suite. Ne te pète pas les cuisses et fibres musculaires maintenant la route est longue, sinueuse, montagneuse et chaude ! Pourtant je sens bien que les jambes sont là! Mais patience...

photo den+




Après 1h de course, je suis toujours dans le bon wagon, je souhaite faire une course d'attente jusqu'au sommet 2 et revenir sur les 35derniers KM plus roulant.
La première partie de course est balayée par un fort vent chaud ; on ne ressent pas la chaleur ni même la transpiration. Par contre qu'est-ce que je picole comme EFFINOV.
Coté solide j'alterne avec les ravitos de courses (bananes, raisins secs, un peu de coca) et mes gourdes ULTIMIM SPORT (j'ai opté pour gout Abricots et Dattes).
Tout va bien jusqu’au 8ème Km environ, ou l'a une crampe apparait de nulle part au vaste interne gauche (comme à HK !) dans un faux plat descendan .
Tout de suite je donne du sucre, je bois un coup, je souffle pour me relâcher et je lève le pied d'un kilomètre/heure.
Après une petit dizaine de KM, alors que je reviens sur 2 coureurs, la voilà qui ressurgit !! et ça en sera ainsi jusqu’à la ligne d'arrivée que je passerai avec elle.. La garce !!!
J'ai donc joué au chat et à la sourie avec elle pendant près de 30Km. Pour ne pas baisser les bras et pêter un plomb j'ai repensais au spectacle de Yohann Métay : dossard 512.
"Allo le cerveau, c'est les muscles, on a besoin de sucre, on a du mal en excentrique !! etc... etc.." je rigolais tout seul mais cela m'a permis de ne pas trop m'effondrer.

Conclusion, je boucle ce parcours exigeant alternant relance, montées sèches, descentes dans des pierriers en 9H34, 13ème/670 , 5ème V1 et 1er Francais.
Un gout d'inachevé, tant les sensations étaient là. Mais je ressors de blessure ,et l'objectif n'était pas aujourd'hui.

photo dossard et medaille





Points positifs : je suis FINISHER, aucune douleur DOS /GENOU et gastriques !
Points négatifs : impossible d'exploiter la forme du jour

Un grand merci à ma famille, à Sean et Jérôme pour ces 5 jours ensemble de rigolade et décompression, au coach Eric et l'ensemble de mes partenaires.

Prochaine course avec Gali Laurie pour la finale du Challenge DUO à Cuers le 29 mars prochain , puis envol pour découvrir une nouvelle ile , toujours en courant.

 


Autre news:
11/10/2016 : Grand To Grand : le rêve américain accompli...
17/09/2016 : Mon Coup de Chaud sur Chamonix(une nouvelle version de la CCC)
02/06/2016 : Mai, la résurrection ?
19/03/2016 : Avec Mars ça repart...
07/03/2016 : Un mois de Février bien chargé ....
17/02/2016 : Ouverture Ultra -Trail saison 2016
11/12/2015 : Une rentrée nocturne au profit du Téléthon
14/10/2015 : Retour du Pays du Soleil Levant
13/09/2015 : Un été, des vacances pour essayer de reprendre confiance
22/07/2015 : Retour sur Avril - Mai - Juin - Juillet


» Consulter les archives

RSS



     
Designed by Nico35